Eure. Gérard Darmanin et Sébastien Lecornu en tournée

Eure. Gérard Darmanin et Sébastien Lecornu en tournée

Le ministre de l’Action et des Comptes public et le Secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire vont sillonner une partie du département cet après-midi. Officiellement, ce sera un déplacement gouvernemental. Mais si l’on scrute le déroulé de la visite et son contenu, l’on peut constater, très clairement, une tournée politique avec un appel du pied aux élus locaux dans la perspective des prochaines échéances électorales. D’autres avant eux l’avaient fait, à droite comme à gauche. C’est ce que Emmanuel Macron appelait « l’ancien monde ». Alors, quoi de neuf?

C’est une sorte de règle des 3 tiers: action gouvernementale, tournée des popotes et communication orchestrée. L’intitulé du programme de la tournée autorise amplement de s’interroger sur le sens de la visite des deux ministres. Gérard Darmanin et Sébastien Lecornu sont amis dans le privé. Cela a été largement dévoilé, par eux-mêmes. Tous deux ont le don de la politique. Ils sont sympathiques, intelligents et malins et savent mettre à profit leurs qualités.

Première étape au conseil départemental, à 15h30

Sébastien Lecornu emmène Gérard Darmanin au conseil départemental pour une « Signature de contrat Etat/Collectivité ». Qu’est-ce? Quel contrat? S’agit-il du montant de la dotation globale de Fonctionnement octroyée aux collectivités par l’État, très largement baissée par l’ancien gouvernement? Est-ce à dire que le ministre va devoir visiter les 100 départements français pour signer le même accord?

Deuxième étape aux Finances Publiques, à 16h

Gérard Damanin et Sébastien Lecornu, ensuite, traverseront la rue pour se rendre à la Direction des Finances Publiques de l’Eure, pour une rencontre avec les agents. Que va dire le ministre aux fonctionnaires des Finances? Leur proposer une augmentation, ou annoncer une baisse des effectifs d’ici 2022?

Troisième étape, visite du collège Victor Hugo de Rugles, à 17h15. Aucune précision sur la finalité de cette visite.

Quatrième étape à Rugles sur le sujet du prélèvement à la source, à 17h30

Dans la petite mairie de cette commune du sud du département, Gérard Darmanin assistera à un Comité de Pilotage du prélèvement à la source, en présence de fédérations professionnelles et autres corps intermédiaires de la sphère sociale et administrative. Que peut-ont dire de plus, sur le sujet, qui n’a déjà été dit? Un point reste nébuleux, c’est vrai: la fameuse « année blanche ». D’aucuns clament qu’il s’agit d’une année (2018) où les français ne paieront pas d’impôts. Taratata! les plus sérieux pointent une illusion, un jeu de passe-passe. Le contribuable, en réalité, paiera ses impôts chaque année qui passe. Comment l’État pourrait faire l’impasse sur 75 milliards d’euros? Il serait plus judicieux d’expliquer qu’il s’agit d’un décalage dans le temps……Le ministre va-t-il dévoiler la réalité?

Cinquième étape chez les maires du département, à 19h30

Ce sera le bouquet final. Lieu choisi: Le Neubourg, haut-lieu de la ruralité et des votes à droite. Tous les maires du département y sont conviés. Le discours des deux ministres tendra à les rassurer sur tous les sujets. En filigrane, les élections locales futures avec appel à rassemblement autour d’une nouvelle offre politique. La ruralité, avec les nouvelles équipes municipales, sera défendue sur toute la ligne.

N’empêche, que des maires voudront des réponses sur les services publics de proximité, les financements, les aides diverses…Les deux ministres connaissent leurs attentes. Ils seront rassurants.

La presse invitée sur l’ensemble des sites.

Toute la presse est invitée, nationale et locale. Il suffit de cliquer sur « Je viendrai ». Pour une fois, pas de Pool.

 

Categories: Eure

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.