Eure, fidèle à François Fillon il se présente contre le candidat « Les Républicains »

Eure, fidèle à François Fillon il se présente contre le candidat « Les Républicains »

Jean-Pierre Nicolas a été maire d’Evreux et député UMP de la 2ème circonscription de l’Eure. Battu aux législatives en 2012 par le socialiste Jean-Louis Destans et aux municipales en 2014 par les amis de Bruno Le Maire, il se représente à la députation en espérant l’emporter face au sortant et au candidat « Les Républicains », Jean-Paul Legendre. Pour l’heure, sa décision n’est pas commentée par les responsables du parti, eux-mêmes en contradiction avec la ligne de la direction nationale.

Ses opposants de tous bords vont lui reprocher l’âge. Il y répond par avance dans sa présentation de candidature, hier à Conches, devant une cinquantaine de soutiens. « Je n’ai pas honte de ma date de naissance ». Et pourquoi le serait-il? les plus jeunes finiront par avoir le même âge, s’ils arrivent jusque-là. Il faut le leur souhaiter. Alors, Jean-Pierre Nicolas ne s’arrête pas à cette considération. D’ailleurs, l’on prête une fameuse tirade à Edgar Faure « Entre de jeunes cons et de vieux cons, c’est la connerie qui est la plus encombrante »…

Et l’ancien député d’expliquer la raison de sa candidature (voir Interview vidéo). Son repaire politique s’appelle François Fillon. Il l’a soutenu avant la primaire, pendant la primaire et encore maintenant, « tout le monde dans le département ne peut en dire autant », s’amuse-t-il faisant référence, sans le nommer, à Bruno Le Maire qui a choisi de quitter l’équipe Fillon. Pour Jean-Pierre Nicolas, « c’est le seul programme qui remettra la France d’aplomb »…

Sa candidature s’appuie aussi, en amont, sur l’appel de nombreux maires de l’Agglomération qui l’ont « fortement sollicité ». Signal appuyé auquel n’a pu résister l’ancien député. C’est vrai, Jean-Pierre Nicolas a laissé un bon souvenir auprès d’élus de petites communes. Sa défaite en 2012 a été ric-rac, 14 voix d’écart avec le vainqueur, élu dans la dynamique de la présidentielle. Il n’empêche, outre Jean-Louis Destans, Jean-Pierre Nicolas aura face à lui, Jean-Paul Legendre « Les Républicains » et un candidat de En Marche, pour l’essentiel. A suivre…

Categories: Eure

Comments

  1. RAOULT E. 31 mars, 2017, 22:15

    Marcel Le marcellois est un petit rigolo. On se connaît ? Non. Je n’ai donc rien à lui raconter. Je ne me suis jamais présentée à aucune élection, mais je les suis attentivement. Et ma carte d’électeur est tamponnée à chaque fois. Je viens de recevoir la dernière. Cette année, ça va être hard . » Plus vite que ça, s’il vous plaît « . Je rêve ?

  2. marcel le marcellois 31 mars, 2017, 16:09

    @ RAOUTL E.
    Ce monsieur a le courage de ses actes et assume son âge. Et vous, que pouvez-vous nous dire sur vous? âge, profession, lieu de naissance, situation de famille, positions politiques, orientations sexuelles..et plus vite que ça svp!

  3. Benoît Bebarini 31 mars, 2017, 13:56

    Il veut prendre sa revanche sur la bande à Bruno Le Maire qui lui a volé la victoire aux municipales. C’est vrai qu’entre Monsieur Nicolas, ancien maire d’Evreux, et Monsieur Lefrand l’actuel maire, il n’y a pas photo. Le premier est loyal, efficace et s’appuie sur un concept de droite alliant un gaullisme social et un libéralisme économique. Le second…….??!!.

  4. RAOULT E. 31 mars, 2017, 13:44

    Colatéral a répondu à ma place.Merci.

  5. balandar 31 mars, 2017, 13:35

    @ RAOULT E.
    Pourriez-vous nous renseigner sur votre âge?

  6. Aurélie Blandin 31 mars, 2017, 13:30

    Il devrait arrêter. Ce n’est pas une affaire d’âge mais de longévité politique. Sa candidature parallèle à celle de Jean-Paul Legendre va éparpiller les voix et faire réélire Jean-Louis Destans, qui se frotte les mains de cette opportunité.

  7. colatéral 31 mars, 2017, 13:20

    C’est vrai il a passé l’âge de jouer les jeunes premiers de la politique. Il devrait aller se reposer et laisser la place à la jeune génération. En plus il défend un personnage peu recommandable. Fillon est foutu les français ne veulent plus voir les magouilleurs au pouvoir

  8. Jean-paul D. 31 mars, 2017, 13:15

    Inadmissible, vous rabaissez une personne du fait de son âge. De plus, monsieur Nicolas se range du côté de François Fillon ce qui le rend encore plus sympathique. Je me fiche de son âge je ferai voter pour lui, personnellement n’étant pas de son secteur.

  9. Groucho 31 mars, 2017, 12:31

    quelle age a-tu raoult? t’es un jeuno ou un viello? moi j’ai 40 balais et je vote fillon si sa t’emmerde tant mieux.

  10. Gabrielle Lanson 31 mars, 2017, 12:14

    Moi je trouve triste que vous vous permettiez de donner la date de naissance de ce Monsieur, comme ça, au débotté. Non pas qu’il y ait un interdit, mais apparemment vous le faites pour lui nuire comme si le fait d’être né en 1938 constitue une anomalie. Je pense que l’anomalie c’est vous avec votre acte de dénonciation. Si je pouvais, je voterais pour ce candidat. Il est courageux de suivre François Fillon et doublement courageux d’accepter, à son âge, de participer au redressement de la France.

  11. RAOULT E. 30 mars, 2017, 19:43

    C’est triste de voir ce monsieur, né le 21 octobre 1938 (ancien maire RPR, ancien député UMP), refuser l’idée d’évolution dans la vie politique depuis Giscard d’Estaing, revenir à de Gaulle (né au XIXème siècle et mort depuis novembre 1970) et ignorer l’existence dans son parti (rebaptisé « Les Républicains ») d’un candidat reconnu par ses pairs, sans échec et sans casseroles, l’avocat maître Legendre.
    POST-SCRIPTUM -Noter qu’aujourd’hui jeudi, Bruno Le Maire présente son nouvel ouvrage qui est certainement très humoristique (sinon il serait fort triste), dans lequel il explique que les hommes politiques sont dépressifs ou alcooliques.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*