Emmanuel Macron devient le 8ème Président de la 5ème République

Emmanuel Macron devient le 8ème Président de la 5ème République

A 39 ans le vainqueur de la présidentielle a réussi ce qui semblait invraisemblable il y a un an. Sans parti politique et sans moyens particuliers, il fend l’armure. Décrié de toute part, Macron est renvoyé à sa bulle, à son « inexpérience », son « immaturité ». mais voilà, au fil des semaines et des mois, En Marche recueille de plus en plus d’adhérents et de sympathisants. Les meetings font salles combles. En face, les sourires condescendants s’estompent à mesure que le candidat grimpe dans les intentions de votes.

Rapidement, gauche et droite, qui croyaient encore au Père Noël vers la mi-décembre, se rendent compte qu’elles ont affaire à un coriace, mine de rien. Désormais les tirs se concentrent sur le nouveau venu qui ose s’inviter dans la cour des grands. Début mars, le candidat « venu de nulle part » est placé en tête par tous les instituts de sondage et conservera sa position jusqu’à la fin. Ses concurrents veulent y voir une possible erreur ou un calcul sondagier en sa faveur…..

Rien de tout cela, Macron a été élu ce soir. Les attaques ne s’arrêtent pas à 20h ce dimanche 7 mai 2017. Pour mieux discrédité le nouveau Président d’aucuns commencent, à l’instant même, une autre chansonnette « il est le plus mal élu de tous les Présidents, avec une participation de seulement 75% ». Pourtant, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon ou Marine Le Pen, s’en seraient bien contentés. Ils auraient été heureux d’un score de 63% et 75% de participation…Ainsi va la vie.

Et maintenant…

Mais c’est vrai, le plus difficile reste à faire pour le nouveau Président: tenir et réussir ses promesses, et rassembler en prouvant qu’il sera le Président de tous les français. Ce ne sera pas une promenade de santé. Souhaitons-lui, comme nous l’aurions souhaité pour n’importe quel autre candidat élu, bonne chance avec une présidence au seul service du pays.

Categories: France

Comments

  1. Zébulon 8 mai, 2017, 09:48

    L’image symbole de la pyramide du Louvre : un symbole qui rappelle aussi que certains commentaires, médias pourraient faire avec des systèmes, syndromes,voies, etc.
    Certes avant lui un certain Napoléon devant les pyramides, dans une campagne mais égyptienne celle-là, avait déclaré : « du haut des ses pyramides quarante siècles d’histoire vous contemplent » Paroles adressées à Embedeh sur le plateau de Gizeh au pied des pyramides par le général Napoléon Bonaparte le 21 juillet 1798.
    Effet pyramidal ou non il est le nouveau président de la république et à ce titre il mérite respect car élu par les français. Il a gagné deux batailles il lui en reste deux en juin et il en aura bien d’autres sur son parcours !

  2. José Alcala Author 8 mai, 2017, 09:32

    @ Zébulon
    En Marche est un Mouvement sous statut de parti politique. Cela lui permet de percevoir les financements d’État. Sa transformation de Mouvement en parti ne concernera que le dépôt d’un nouveau nom, qui lui permettra de se différencier de la campagne électorale et de créer un groupe à l’Assemblée.

  3. Zébulon 8 mai, 2017, 08:24

    Pourriez-vous nous éclairez sur le point suivant car en France c’est une première qu’un candidat élu se soit financé sa campagne autrement que par un parti politique?
    Les candidats à l’élection présidentielle 2017 disposent de financement des frais de campagne qui sont des cotisations, dons et subventions qui viennent des personnes privées, des parties politiques, par contre celles des contributions des entreprises sont interdites. Ces frais ne doivent pas dépasser 22 509 000 euros pour chacun des candidats présents au second tour. 8 004 225 euros pour les autres candidats présents au premier tour ; 10 691 775 euros pour les candidats présents au second tour. Ces montants correspondent à une fraction du plafond des dépenses électorales d’après le conseil constitutionnel.
    EN MARCHE n’étant pas un parti politique le remboursement des frais de campagne par l’Etat qu’en est-il et pour les présidentielles et qu’en sera t-il pour les législatives ? Merci pour votre éclairage.

  4. Denis 8 mai, 2017, 08:13

    La seule chose que nous puissions lui souhaiter, c’est de réussir.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*