Elbeuf, rentrée scolaire et zèle du maire

Elbeuf, rentrée scolaire et zèle du maire

Ce 31 août est jour de rentrée des classes pour des établissements privés. C’est le cas à Elbeuf, en Seine-Maritime, pour les enfants du groupe scolaire Fénelon. Les parents avaient été informés de l’horaire de rentrée: 8h45 pour les maternelles et primaires. C’est dire que les places de stationnement ont été rapidement prises d’assaut et des parents contraints de stationner sur certains trottoirs, sans toutefois gêner la circulation. Surprise, à la sortie, dix minutes plus tard, une pluie de contraventions était tombée sur les parebrises. Les policiers municipaux s’en étaient donnés à cœur joie…

Caméra Diagonale reçoit ce matin des messages de parents d’élèves outrés. Le média est bien visité en Seine-Maritime. De nombreuses voitures verbalisées par une police municipale agissant mal à propos et sous les ordres d’un maire, semble-il déconnecté des réalités. Un maire qui ne peut ignorer cette rentrée scolaire dans un établissement de sa commune. Il sait, ce maire, que dans le pourtour de l’école les parkings brillent par leur absence. Il sait que les parents contrevenants ne l’ont été que l’espace d’une dizaine de minutes. En revanche, ce qu’il ignore est un comportement intelligent, apparemment. Faut-il verbaliser de la sorte pour monter sa force de conviction et ses qualités humaines, un jour de rentrée avec des parents ennuyés de ne pouvoir stationner normalement?

En revanche, côté sécurité, le maire d’Elbeuf n’a pas utilisé sa police municipale pour surveiller les abords de l’école. C’eut été plus pertinent et par les temps qui courent, plus efficace…

Personne n’osera croire que le maire d’Elbeuf méprise les établissements privés mais il agit comme si c’était le cas. Vive la laïcité, mais pas à la mode maire d’Elbeuf.

Photo: vraie contravention envoyée par un parent d’élève

Categories: Région

Comments

  1. José Alcala Author 5 septembre, 2016, 12:07

    @ l’elbeuvien
    Selon des parents d’élèves, pour stationner ce jour de rentrée il fallait compter beaucoup plus de 50 mètres. J’imagine bien que jusqu’à 50 mètres ce n’aurait pas été un problème, mais tout, dans un périmètre de 300 mètres, était absolument occupé par les voitures. Il faut dire qu’un jour de rentrée n’est pas jour ordinaire. Tous les parents accompagnent les enfants dans l’établissement pour le changement de classe et discutent avec les enseignants. Au quotidien, ils ne font que les déposer devant l’entrée. Donc, verbaliser à outrance un jour de rentrée est une méchante stupidité, surtout quand les véhicules mal stationnés ne mettent pas en danger la vie d’autrui. Un geste de la mairie, exceptionnel, aurait été de bon aloi au lieu d’organiser une expédition punitive à coups de contraventions.

  2. L'élbeuvien 4 septembre, 2016, 10:22

    Il me semble que le maire d’Elbeuf scolarise un de ses enfants dans cet établissement privé d’Elbeuf…
    Le stationnement anarchique des parents d’élèves s’accomode très mal des dispositions prises pour assurer la sécurité aux abords des écoles , 50 mètres de marche à pied pour rejoindre l’établissement n’est pas méchant.

  3. Henri Clément 31 août, 2016, 18:06

    Non, jusqu’à plus ample informé, on ose pas croire d’emblée à une intention répressive et ciblée du maire, si on se met à sa place.
    Si les abords immédiats des ces deux écoles manquent de stationnement, des parcs sont qu’en même disponibles à 70 m pour l’une, 160 mètres pour l’autre. Personne ne prétend que stationner dans nos villes, Elbeuf ou Vernon, est toujours aisé et sans contrainte…
    Maintenant on peut ne pas apprécier ce maire là, mais mieux vaut dire clairement pourquoi, ici ou ailleurs, ce ne sera pas verbalisé !

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*