Ecotaxe, Borloo prend la poudre d’escampette


BorlooVoilà l'homme qui préside un parti politique du centre-droit. Borloo n'assume même pas ce dont pourquoi il était payé au gouvernement. L'ancien ministre se retourne contre son projet d'Ecotaxe, pourtant salué par la majorité UMP-UDI, de l'époque. Quelqu'un qui est capable d'un tel retournement, comment se comporterait-il s' il était élu Président de la République? Histoire courte d'un Borloo qui peut en cacher un autre.

L'idée d'une écotaxe remonte au démarrage du Grenelle de l'Environnement, piloté par Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, en 2007. L'idée, à la base, était la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Aussi, il fallait taxer les poids lourds principaux pollueurs dans le transport. La récolte de cette taxe, évaluée à 1 milliard d'euros par an, devait contribuer à l'amélioration des structures ferroviaires permettant, à terme, 80% de l'acheminement du fret, par voie ferrée. Outre la forte réduction de la pollution, c'est également une tranquillité pour les usagers de la route et des centaines d'emplois directs.

Le budget 2009 intégrait le dispositif, juridiquement. L'écotaxe, portée par Jean-Louis Borloo était votée par la majorité UMP-UDI, en août 2009, mais pas par la gauche et les écologistes, qui estimaient qu'elle n'allait pas assez loin. La mise en application était décidée pour le 1er janvier 2011, mais fut reportée à deux reprises. En 2012, deux jours avant le second tour de la présidentielle, un décret était publié sans date d'application. La nouveau conseil des ministres (gouvernement de gauche) finalisait l'application au 1er janvier 2014…

Jean-Louis Borloo a été ministre de l'Ecologie et l'Environnement de 2007 à 2010. C'est lui qui, en 2009, lance l'appel à candidature du prestataire de service chargé du dispositif technique. C'est le ministère des transports, en relation avec les services de Jean-Louis Borloo, qui détermine les routes et leur nombre, pour l'installation des portiques équipés de balises GPS et caméras. Aujourd'hui, Monsieur Borloo oublie qu'il fut le principal instigateur de l'écotaxe.

Jean-Louis Borloo semble être un spécialiste de la volte-face, des reculs, des revirements politiques. Une sorte de rôle de composition.

Categories: Eure

Comments

  1. Paule Puigserver Gervois 6 novembre, 2013, 06:02

    « un coup à Droite ,un coup à Gauche  » c’est un raccourci inexact .C’est celui que la presse et les leaders de la Droite et la Gauche cultivent et inculquent depuis des décennies aux citoyens .
    Est-ce une réalité ?Pour la Démocrate que je suis ,je dis Non .
    Depuis 1974 , VGE ,R. Barre ,F .Bayrou essaient de créer un Centre le plus large possible qui irait des socio démocrates à la droite républicaine pour rééquilibrer les forces .C’était les 2 français sur 3 de VGE .
    Nous considérons qu’un Centre fort serait le garant d’un équilibre
    Nous Subissons depuis 1981 les effets de la Bipolarisation et le constat est affligeant : l’abstention en hausse a atteint des sommets et en conséquence la Démocratie n’existe plus ,puisque les français se taisent dans les urnes .
    Le danger c’est lorsqu’ils se mettent à parler :révolte des bretons ,montée des extrêmes .
    « Le Centre le plus large possible « celui que le MoDEM appelle de ses vœux est un gage de Démocratie et d’équilibre .
    Et OUI nous pouvons partager à Gauche une grande partie des idées du PRG ,des socio démocrates du PS ,et dans le même temps celles des Républicains de Droite .
    .

  2. Sylvia Mackert 5 novembre, 2013, 13:12

    Je pense qu’on a le droit de changer d’avis et je suis contente si les hommes politiques reconnaissent que certaines décisions auraient été une catastrophe au final pour le pays, son économie et les Français surtout, qui n’en peuvent plus sous toutes les taxes indirectes qui concernent donc tout un chacun au quotidien, l’impôt indirect est le plus injuste qui soit, puisqu’il ne tient pas compte des ressources.
    Quant à la question F Bayrou un coup proposition alliance à gauche, un coup proposition d’alliance à droite… c’est bien le centre qui tourne autour de son axe, donc rien d’anormal, mais logique. Troisième voie quand on est un axe pivotant ? impasse, je dirais. Donc en tant qu’électrice je devrai choisir entre gauche et droite, mais au centre pas d’issu à mes yeux, le status quo et c’est bien pour cela qu’il y a si peu de gens au modem finalement, si peu d’élus en comparaison avec les autres partis, à mon avis, quand on est « pour tout le monde » en même temps ça veut dire « pour personne », les généralités ne permettent pas une direction, c’est chacun pour soi ou chacun fait ce qu’il veut dans ce cas et pas de direction (chemin, parcours) à prendre ensemble.
    Je peux me tromper, mais c’est ainsi que je vois les choses et j’ai le sentiment que l’ UDF auparavant était plus de droite que de gauche, donc le Modem aussi et partout on voit que les candidats du Modem lorgnent à droite pour essayer de trouver des alliances et pas à gauche.

  3. Paule Puigserver Gervois 4 novembre, 2013, 19:08

    « si au premier coup de sifflet on se rallie à l’UMP détestée par F .Bayrou .Désolée Eric d’être désagréable ,mais dire que F . Bayrou « déteste  » l’UMP n’a aucun sens .C’est avec ces slogans qu’on a berné les français leur faisant croire qu’il s’agissait « d ‘amour  » ou de « détestation  » .
    F . Bayrou est Démocrate et c’est à ce titre qu’il lutte contre l’union de la Droite ,et la bipolarisation .
    Ce n’est pas parce qu’ à Louviers l’UDI est allié à l’UMP que nous devons en tirer des conclusions nationales .
    L’objectif du Rassemblement Central c’est bien d’assurer son Indépendance .
    Ce sont les électeurs qui en décideront .Ce ne sont ni JL .Borloo ,ni F .Bayrou ,ni l’UDI ,ni le NC ,ni le Modem .
    Plus nous rassemblerons et moins nous aurons à nous allier.
    Libre à vous 😉

  4. Benoît Lavoux 4 novembre, 2013, 17:49

    A regarder les hommes politiques il convient d’être sportif pour suivre leur gymnastique! décidément en France nous n’avons pas ou très peu d’hommes politiques ayant un niveau ou une stature d’homme d’état. Chacun n’a comme souhait que de se faire élire. Tout est bon la démagogie, les promesses impossibles à respecter. Le rapprochement de l’UDI et du Modem est un bon exemple. A Vernon nous savons ce qu’a fait le ministre Morin du LRBA. Boorlo à l’origine de l’écotaxe maintenant la critique . Messieurs les politiques, taisez vous !

  5. ericp27 4 novembre, 2013, 14:01

    j’essayais juste de vous prouver par l’agissement de vos deux leaders, que votre phrase « ni droite ni gauche » ne veut rien dire, si au premier coup de sifflet on se rallie à l’ump (détesté par FB), et d’après RD, vous vous mariez avec quelqu un dont vous souhaitez au plus vite qu’il disparaisse, c’est juste hallucinant!!!!

  6. Paule Puigserver Gervois 4 novembre, 2013, 09:53

    OK ! je n’ai rien compris ,je suis aveugle et sourde mais j’ai confiance en un homme qui a été capable de sacrifier sa carrière politique et qui va au bout de ses convictions .
    « Je n’ai pas quitté avec vous l’allégeance à la Droite pour faire allégeance à la Gauche  » F.Bayrou mai 2007 à la Mutualité ;
    José couvrait l’événement ,il doit avoir des documents .
    Nous avançons étape par étape .J’ai confiance !Nous devions sortir de la Bipolarisation ,c’est fait à Droite .
    Qu’en sera -t -il à Gauche ?Il faudrait être suicidaire pour ne pas le comprendre ;-(

  7. RD 4 novembre, 2013, 08:56

    Bravo Paule, tu entends et vois clair, c’est ce mardi que nous saurons dans quelles conditions F.Bayrou acceptera un accord avec U D I , en souhaitant que Borloo soit remplacer dés que possible. Roger Duval

  8. ericp27 3 novembre, 2013, 21:38

    mais vous n’avez rien compris Paule, votre leader rejoint un parti qui déclare être prêt à rallier l’ump chaque fois que possible, expliquez nous votre adage : ni droite-ni gauche !
    c’est consternant….et ridicule, ou alors vous êtes aveuglée ou sourde?

  9. Paule Puigserver Gervois 3 novembre, 2013, 21:05

    Mais Eric , c’est la victoire de « ni Droite ,ni Gauche  » .C’est la fin de la Bipolarisation
    « Un Rassemblement Central le plus large possible  » F.Bayrou
    Et maintenant un autre combat :le scrutin à la proportionnelle ,garant d’une réelle Démocratie .
    Observez ce qui se passe en Bretagne ! il y a Urgence à redonner la parole aux citoyens dans les urnes !

  10. ericp27 3 novembre, 2013, 10:36

    encore et toujours comme la chanson de J.Dutronc, « je retourne ma veste toujours du bon coté…… »
    JL Borloo & F Bayrou, même combat, et que dire de ce dernier qui disait « ni gauche ni droite » et qui s’allie avec l’udi, elle même ptrête à rejoindre l’ump en chaque occasion
    bref, le carnaval des guignols dans toute sa splendeur

  11. Paule Puigserver Gervois 3 novembre, 2013, 08:59

    Que penser de l’Homme ?
    L’UDI ce n’est pas Un Homme ,ce sont des idées ,un programme .
    C’est aux militants UDI qu’appartient le choix d’un leader .
    Les revirements de JL .Borloo sont déroutants .J’ai même pensé qu’en 2007 et 2012 il subissait l’influence de S . Veil .
    Par ailleurs son Plan d’Action Social était exemplaire .
    Il est appliqué par les municipalités de Droite comme de Gauche .
    Alors ?

  12. RD 2 novembre, 2013, 14:55

    ce Borloo, c’est le n’importe quoi, il a un énorme trou de mémoire, car après avoir fait adopter ce projet, aller s’opposer à sa mise en application et une aberration sans nom.
    je n’approuve pas le gouvernement en place cependant je souhaite qu’il puisse donner une suite de bonne fin à l’écotaxe avec la volonté que les recettes ne soient pas détournées de ses objectifs.
    je vais immédiatement en faire part au MoDem, il y a danger à s’associer avec l’ U D I pour construire un avenir politique pour la France

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.