Charles Paqua est mort

Charles Paqua est mort

Il avait 88 ans et avait cessé la politique il y a quatre ans. Charles Pasqua est décédé aujourd’hui d’un problème cardiaque. Ancien sénateur des Hauts-de-Seine, ancien député et ministre de l’Intérieur, il fut très proche de Jacques Chirac jusqu’en 1995, année où il choisit de soutenir Edouard Balladur à la présidence de la République. L’homme venait régulièrement dans l’Eure chez son ami René Tomasini, près des Andelys. Les deux hommes avaient de nombreux points communs. La Corse, d’abord, d’où ils étaient originaires, puis la Résistance et le gaullisme de la première heure.

Quoique né à Grasses, dans les Alpes-Maritimes, en 1927, Charles Pasqua est issu de familles corses. Résistant à l’âge de 15 ans, il rejoint le RPF du Général De Gaulle en 1947. Plus tard, en 1952, il exercera la profession de représentant chez Ricard et deviendra le directeur général adjoint. En 1959, il participe à la création du Service d’Action Civique (SAC) pour lutter contre l’Organisation de l’Armée Secrète (OAS), en Algérie et en métropole, mouvement extrémiste qui refuse l’indépendance  de l’Algérie…

Il entre en politique, de plain-pied, en 1968, lors de la dissolution de l’Assemblée Nationale par le Général De Gaulle, suite aux évènements de mai. Il est élu député UDR de la 4ème circonscription des Hauts-de-Seine. Dès lors, sa carrière politique ne s’arrêtera plus. Avec Jacques Chirac il fonde le Rassemblement Pour la République (RPR), machine de guerre électorale conçue pour Chirac. Il est nommé, par Chirac, ministre de l’Intérieur lors du premier gouvernement de cohabitation entre 1986 et 1988…Le redeviendra de 1993 à 1995 dans le gouvernement Balladur…Sera président du conseil général des Hauts-de-Seine…Député européen…Sénateur…

Charles Pasqua aura alimenté la chronique judiciaire dans plusieurs affaires…Dans son parti politique il a été l’un de ses principaux animateurs…Conseiller politique de Jacques Chirac, la rupture sera consommée à propos de la révision du Traité d’Amsterdam…En 1994, il quitte Chirac pour soutenir Édouard Balladur à la présidentielle de 1995. Les deux hommes ne se reverront plus. Charles Pasqua rejoint Philippe de Villiers pour créer le Rassemblement Pour la France (RPF), probablement en souvenir du premier RPF du Général De Gaulle.

Avec la disparition de Charles Pasqua, c’est l’une des figures emblématiques de la politique, faite d’ombre et de lumière, qui s’efface.

Categories: France

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.