Caricature à Vernon, avec méthode de voyou

PhotomontageLa messagerie mails a été très active au lendemain de l'annonce de partenariat entre Jean-Luc Miraux et Jean-Claude Mary. Nombre de vernonnais ont reçu un photomontage montrant le visage des deux élus, insérés sur l'affiche du célèbre film de Gérard Oury "La Grande Vadrouille", en lieu et place de ceux de Bourvil et Louis de Funès. La caricature, en tant que telle, n'est pas un délit, c'est même un moyen d'information très utilisé en France par de nombreux titres de la presse. Mais ici son auteur est aussi un voleur d'image et cet acte est interdit. Voir la vidéo.

  

Le petit télégraphiste, chargé de l'expédition en nombre, a émis ses courriels avec une adresse portant le nom de Jacques Durand. Pseudo ou vrai nom? peu importe. Ce personnage est-il l'auteur du photomontage? Aucune importance puisqu'il participe au vol d'image….Le texte qui accompagne le trucage est de plus très offensif contre les deux hommes, mais cela relève du débat politique. A noter que celui-ci se révèle du niveau de dessous la ceinture….

Il arrive que des photos soient "empruntées" par des auteurs de blogs ou sites d'informations. Il y a des règles qu'il faut respecter, au regard de la loi. Si la photo est une information et quelle conserve cette identification, il n'y a pas de quoi fouetter un chat. Il faut seulement indiquer sa provenance en "crédit photo". Si cette même photographie est empruntée avec intention de la détourner de son objet d'information, l'auteur de ce détournement doit demander l'autorisation au propriétaire de la photo. Si le propriétaire accepte, il doit être fait mention "réalisé avec trucage". Ce que n'a pas fait le citoyen Jacques Durand. Il encourt jusqu'à 10 000€ d'amende et des dommages et intérêts, mais Caméra Diagonale se satisfera, pour cette fois, du présent article dénonçant un comportement de voyou.

Jacques Durand et ses probables acolytes, pensait-il faire croire que le caricaturiste était Caméra Diagonale?

Categories: Médias

Comments

  1. hachet philippe 29 novembre, 2013, 21:48

    Une campagne qui commence bien mal. Problème voisin sur Gaillon -Aubevoye où le nouveau groupe « citoyen dans la ville  » est victime de fausses informations.
    Un groupe qui semble bien déranger….

  2. AmorLouh 29 novembre, 2013, 14:01

    Très juste Monsieur ALCALA, non seulement très petit et de l’ordre du voyou, qui tombe sous le coup de la loi mais surtout révélateur d’une certaine fébrilité et inconséquence chez certains.

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*