Au bout de la manif, la loi


Manif pour tousBeaucoup de monde, hier dimanche à Paris. C'était l'une des plus importantes manifestations de ces dernières années. Force est de constater que le sujet interpelle à plus d'un titre et pour de multiples raisons. Pourtant, le gouvernement ne semble pas impressionné par l'éloquence de la rue. En France, c'est la loi qui l'emporte toujours.

800 000 manifestants disent les organisateurs. Comment l'ont-ils déterminé, avec quelle méthode de comptage et quel organisme en a été chargé? Aucune information.

340 000 manifestants, selon les services du ministère de l'Intérieur. L'Etat possède ses propres  techniques de comptage, lesquelles sont doublées par la contribution de prestataires extérieurs, qui possèdent les leurs. Il existe, par ailleurs, un système nouveau de comptage (depuis 2004) Il s'agit de caméras spéciales, embarquées à bord d'un hélicoptère. Celui-ci cadre la manifestation à une certaine hauteur et en plusieurs tronçons. Les images sont ensuite traitées par un logiciel spécial, qui analyse et détermine, avec la plus grande précision, le nombre de manifestants. Le taux d'erreur serait de 0,2%. L'on ignore si cette technique a été utilisée hier. Probablement, le bon nombre de manifestants se situerait entre 5 et 600 000 personnes…..

Hollande Hitler

Excité, jeune et idiot. L'un des leaders du mouvement anti mariage n'a su contrôler ses pulsions devant une nuée de caméras. Il balbutie comme il peut et se lance dans une comparaison historique avec le barbare de 1933 et le Président français de 2013. Non, cela ne mérite ni riposte adaptée, ni 30 secondes au coin avec bonnet d'âne. Quant à la dame au nom tellement révélateur, il est autant inutile de l'accabler davantage….

Le fond

Le texte du gouvernement concerne le mariage civil et non religieux. L'église catholique qui a actionné ses réseaux pour s'opposer au mariage pour tous, semble l'avoir oublié. Il ne s'agit pour l'Etat de mettre à mal la cellule familiale, mais de la compléter par une mesure permettant à des personnes de même sexe de rejoindre, précisément, cette cellule familiale à laquelle elles n'ont pas droit aujourd'hui. Cela reste une démarche volontaire et non obligatoire. Hier, des manifestants laissaient croire que Hollande "imposait" le mariage aux homosexuels. Stupidité. La loi le permettra, c'est tout. Cela relève de la simple liberté individuelle et demeurera un choix personnel.

Un papa une maman

Pour la vie? Hélas non! Les statistiques sont sans concession. Un mariage sur deux se termine par un divorce, à Paris et Région parisienne. Un sur trois, en province. Il en découle bien des drames, dès la petite enfance et engendre une multitudes de recompositions familiales. Foyers partagés avec ses difficultés matérielles en première ligne. Avant le mariage pour tous, il existe le divorce pour presque tous, dont les premières victimes sont les enfants. Un papa et une maman, oui, pour le meilleur et parfois pour le pire. Cette situation, les manifestants  d'hier ne peuvent l'ignorer.

L'Eglise et ses certitudes

Grande présence d'associations catholiques sur le front de l'homophobie, en partie. La première religion de France a la morale sélective. Où sont les grandes manifestations pour protester contre la pédophilie issue de ses rangs? Qu'a-t-elle fait des cris d'alarmes de prêtres favorables au mariage? Enfin, pourquoi les églises se vident spectaculèrement depuis les années 60? Pourquoi les vocations se réduisent comme peau de chagrin? Aujourd'hui, elle est obligée d'appeler des diacres à la rescousse pour combler le déficit de prêtres. Voilà qui est prioritaire sur la question du mariage ouvert aux homosexuels, dont le fondement institutionnel est du domaine de la République.

Dernier exemple en date

La très catholique Espagne a adopté par voix parlementaire le mariage homosexuel, en 2005, après l'arrivée au pouvoir de la gauche, en 2004. La loi fut initiée par le nouveau Président du gouvernement, Jose Luis Rodriguez Zapatero. Un mois avant le vote au Parlement, la droite espagnole et l'Eglise, avaient rassemblé 1 600 000 personnes dans les rues de Madrid. De retour au pouvoir, le Partido Popular, l'équivalent de l'UMP en France, n'est pas revenu sur la loi, qui reste une réalité, comprise et acceptée. La cellule familiale continue d'être une réalité, en Espagne et beaucoup de familles disent leur joie de la voir étendue.

En France, la Procréation Médicalement Assistée, reste détachée du texte sur le mariage et fera l'objet d'études ultérieures. Fin janvier les députés auront à se prononcer sur le seul texte concernant le mariage civil. Promesse du candidat Hollande pendant la Campagne électorale.

 Crédit photo, Collectif ManifPourTous, Vernon.

 

Categories: Eure

Comments

  1. Zébulon 18 janvier, 2013, 07:47

    @ Henri Clément, les avis contradictoires sur ce blog ne me déplaisent pas du tout. Ce blog a l’avantage de pouvoir laisser aux internautes de donner leur avis sur les sujets traités. Par contre les attaques personnelles à l’encontre de José Alcala me déplaisent. Si l’on vient sur ce site que pour cela autant ne pas y venir et y écrire non ! Quant à la presse, ne vous inquiétez pas je ne suis pas inculte, je lis, j’écoute, je regarde et je commente. Lisez bien mon commentaire, je dis bien « certains journalistes sont, comme dans d’autres professions, mauvais » et je persiste en disant que lorsque Mr Demoriane écrit « Evidement pour un journaliste aux stéréotypes militants, ça agace de ne pas pouvoir se mettre sous la dent un bon vieux facho catho blanc  » cela me déplait et c’est mon opinion vous en déplaise.

  2. baillousque 16 janvier, 2013, 19:49

    Certes Hollande n’est pas Hitler !!!
    mais cela ne doit pas escamoter que ne même pas vouloir recevoir les organisateurs de la plus grande manif depuis des décennies
    …ben …c’est quand même un p’tit peu de la dictature…

  3. HACHET Philippe 16 janvier, 2013, 18:11

    Il est étrange de voir certains médias parler après la manifestation de : » la manifestation de la DROITE »……
    Il est étrange aussi de se souvenir que , du temps de Nicolas Sarkozy, on disait : » Nicolas Sarkozy RESTE FERME devant les manifestations populaires » et qu’aujourd’hui, on dit : »François Hollande RESTE SOURD….. ».
    D’où l’art et la manière de présenter les informations…..

  4. Henri Clément 16 janvier, 2013, 14:49

    @Zebulon
    Que M. Alcala fasse un travail remarquable ne fait pas débat. Qu’il ait ses partis pris n’ont plus. Que Caméra Diagonale soit un blog de béni-oui-oui me gênerait et me félicite que des opinions contradictoires s’y entrechoquent. Ne vous en déplaise.
    Maintenant lisez la presse et voyez si les propos de P.Demoriane sont choquants au regard de la vague de haine de la profession journalistique contre les acteurs de cette manifestation, – que je trouve par ailleurs criticable.

  5. zébulon 15 janvier, 2013, 19:00

    @PASCAL DEMORIANE vous n’avez pas bien lu l’article je ne vois pas où vous trouvez un journaliste aux stéréotypes militants; Mr Alcala énonce thème par thème des faits dont le projet de loi ne fait en aucune façon un amalgame. Certaines personnes confondent et mélangent tout. Il énumère certains problèmes de l’église qui ferait mieux de s’occuper de la désertification de ses lieux de cultes, du manque de prêtres. Eglise dont le mariage civil ne la regarde pas peut ne pas être d’accord mais c’est tout !Quant à la société civile, il aborde le problème du divorce qui sera aussi de fait pour tous et je ne vois pas où il y a quelque chose de choquant. Par contre votre phrase : » ça agace de ne pas pouvoir se mettre sous la dent un bon vieux facho catho blanc en pleine fureur racisto-homophobe.
    Si vous voulez, on peut vous organiser ça pour la prochaine fois, nos tarifs sont bien plus abordables que les femen, mais nos personnels moins sexy !  » elle est choquante, déplacée car je n’ai jamais vu, lu un reportage de José Alcala rentrer dans votre cadre. Certes certains journalistes sont, comme dans d’autres professions, mauvais mais là j’ai l’impression que vous avez un discours idiot

  6. E CAMOIN 14 janvier, 2013, 18:06

    Le comptage est fait tres simplement au pont de l’alma avec des compteurs à main pour le cortége venant de Maillot. Chaque manifestant passe devant une personne avec un compteur sur une ligne d’une vingtaine de préposés au comptage.
    Le seul moyen de ne pas être comptabilisé est de passer par un autre pont.
    C’est quand même mieux que l’estimation au doigt mouillé de la police corrigée à la baisse par le Ministre.

  7. Pascal Demoriane 14 janvier, 2013, 17:39

    Difficile de vous suivre dans votre réquisitoire confus :
    Quel rapport entre le divorce, les enfants qui en sont trop souvent victimes et l’apport du mariage homosexuel ?
    Quel rapport entre les problèmes internes de l’église (célibat, pédophilie dont elle n’a pas le monoipole, au fait) et là encore le mariage homosexuel ?
    C’est quoi le « front de l’homophobie » ? Hier, parmi les bourgeois cathos qui défilaient, on a vu des homos s’embrasser et des pancartes « maman s’appelle jacques et papa Jean-Claude », mais pas un seul débordement homophobe.
    Raté.
    Evidement pour un journaliste aux stéréotypes militants, ça agace de ne pas pouvoir se mettre sous la dent un bon vieux facho catho blanc en pleine fureur racisto-homophobe.
    Si vous voulez, on peut vous organiser ça pour la prochaine fois, nos tarifs sont bien plus abordables que les femen, mais nos personnels moins sexy !
    Avec, malgré tout mes bons voeux les plus amicaux pour vous M. Alcala et pour Caméra diagonale.

  8. Leroy Jéremy 14 janvier, 2013, 16:07

    Cette manifestation approuve et rejette la future loi du gouvernement de M.Ayrault et du Président M.Hollande.
    Je ne comprends jamais les politiques, et les raisons qu’ils les poussent à ne pas écouter le peuple et ses revendications.
    Certes la loi est le dernier châtiment, mais attention la roue en 2017 pourrait bien tourner à droite!!
    Car à force de ne pas écouter le peuple, les citoyens en France ils finiront par de plus en plus être dans la rue.
    Leroy Jérémy

  9. Chantal treguer 14 janvier, 2013, 15:37

    j’adore cet écrit.

Write a Comment